Le prix et la qualité des produits de maquillage

On me pose souvent la question: « quelle est la meilleure marque de maquillage »?
Répondre précisément à cette question  serait prétentieux, arbitraire et injuste!
Je vais me contenter de pointer du doigt des points importants qui vous aideront à faire votre propre choix.

Dans quel secteur du maquillage travaillez-vous? Dans les Studios pour la photo, la publicité…?, à domicile (mariée, soirées)? … Pour la scène?

Pour la scène

Certains produits ont été conçus spécifiquement pour la scène. Je peux citer: Makeup For Ever  et SLA (Serge Louis Alvarez) qui ont aujourd’hui élargi leur gamme pour le marché grand public mais qui à l’origine visaient avant tout le monde professionnel, le maquillage de scène et du spectacle. Aujourd’hui ce sont des marques polyvalentes qui conservent un secteur « scène, spectacle » très bien maîtrisé.

Pour le travail en studio

On peut évidemment reprendre les mêmes marques (Makeup For Ever et SLA) mais bien d’autres produits peuvent aussi convenir. Je dirais que c’est avant tout un problème d’affinités, mais aussi de budget. Les deux marques précitées offrent des prix attractifs aux professionnels qui peuvent prouver leur appartenance au milieu (carte d’étudiant, antériorité dans le métier…) Des remises leur sont accordées.

Il y a aussi l’incontournable marque MAC qui a fait une percée spectaculaire sur le marché ces dernières décennies. J’ai connu la naissance de MAC au Canada au début des années 80′. Les produits d’alors étaient peu attractifs et de qualité discutable, ce qui en faisait une marque « cheap »..
La marque a réellement pris son envol lorsque le groupe Estée Lauder en a pris le contrôle et la distribution en 1994. L’expérience marketing et commerciale du groupe a propulsé MAC en avant jusqu’à en faire une marque incontournable.
Les produits sont aujourd’hui de très bonne qualité et très polyvalents. Ils répondent aux exigences des professionnels comme du grand public. Les prix sont relativement élevés mais des réductions sont accordées aux élèves maquilleurs comme aux professionnels du secteur.

Un point important …
Ce qui compte c’est que vous maîtrisiez parfaitement le produit que vous utilisez. vous devez en connaître les points forts et les limites. Personnellement je fonctionne au feeling. Plus je connais un produit, plus je me sens à l’aise lorsque je l’utilise. j’en tire alors la quintessence.

Chez moi j’ai un stock de produits de marques diverses. Produits professionnels américains et français mais également quelques produits de grandes marques (Dior, YSL, L’Oréal, …). Je peux alors composer ma mallette en fonction du travail que j’ai à réaliser.
J’affectionne particulièrement les mascaras d’une marque bien connue. Les rouges à lèvres d’une autre marque de luxe tout comme certains de ses fonds de teint. J’avoue aussi être très sensible à la beauté des contenants (habillage des produits).  Ils sont à la fois beaux à regarder, et agréables à manipuler. La limite dans mes choix est souvent leurs prix… un rouge à lèvre à 36€ tout comme un fond de teint à 48.50€ calment vite les ardeurs…

Je suis convaincu que la présence de quelques produits de marques connues dans la mallette rassure aussi la personne que l’on maquille. (actrice, mannequin ou mariée pour ceux qui travaillent dans ce secteur).

Les produits représentent un investissement qui peut être conséquent. N’achetez donc pas tout et n’importe quoi.

Pour le travail à domicile (soirées, mariées, etc…)

Il n’y a pas de produits spécifiques pour ce secteur d’activités.

Les marques précédemment citées sont adaptées. Mais vous pouvez également utiliser d’autres produits selon vos goûts personnels. Attention toutefois de choisir des produits de qualité. Il en va du résultat obtenu (facilité d’application, rendu…) mais également du confort de vos modèles.
Tous les produits ne se valent pas, loin s’en faut.

De nouvelles marques apparaissent chaque jour et il n’est pas toujours facile de s’y retrouver…

Si vous maquillez des clientes particulières (en institut ou à domicile), vous devez pouvoir leur vendre des produits en complément de votre prestation. Dans cette optique, il n’est pas toujours facile de sélectionner une marque de maquillage. De très bonnes marques d’instituts ne sont pas toujours accessibles si vous vendez peu (montant de l’ouverture d’un compte, stocks imposés trop importants, ligne de soins imposée…). Certains anciens collaborateurs de « marques sérieuses » exploitent cette lacune en créant leurs propres produits dont l’accès ne nécessite pas les contraintes des précédentes. J’en connais quelques-unes que je ne citerai pas mais que je ne recommanderai pas non plus. Pourquoi? Parce que leurs produits sont fabriqués à moindre coût, pas faciles d’utilisation et peu performants (made in chine…), et ils sont totalement inconnus du public donc peu crédibles.

Attention aux prix trop attractifs…

Ne cédez pas à certaines offres qui pullulent sur internet … « C’est un miroir aux alouettes » !!!

Vous aurez vu comme moi ces prix de palettes de maquillage toutes moins chères les unes que les autres. On trouve ainsi une palette de 6 couleurs pour 1.50€, une autre palette de 48 couleurs à 9.50€. Le record que j’ai vu est une palette de 168 fards à 16,80€ et une mallette de 180 fards à paupières à 38.00€ On trouve une trousse de 32 pinceaux à 12.38€.

Qu’espérez-vous acheter à de tels prix?

Tous ces produits viennent de Corée du sud ou de Canton (Guangzhou) où ils sont produits à des centaines de milliers d’exemplaires. Ils sont vendus quelques centimes d’euros (selon les quantités achetées) et expédiés sur toute la planète à des grossistes. Ces derniers vous les proposent ensuite sur leurs sites. Mais on les trouve aussi sous des marques inconnues vendues en instituts de beauté.

Pourquoi ces produits sont-ils si peu chers?

Leurs formulations sont peu élaborées. Ils sont généralement très nacrés pour les rendre plus attractifs et surtout pour compenser le fait qu’ils sont peu pigmentés. Lorsque vous les appliquez et les estompez, le résultat est peu coloré. Les pigments sont en effet très chers…

Vous aurez compris… ces produits sont à bannir. Ils ne sont pas de qualité et ne peuvent donc pas répondre aux exigences des maquilleurs professionnels. Soyez donc vigilants!!!

Les produits des marques de luxe

  • Comment expliquer les prix élevés souvent jugés comme prohibitifs pratiqués par les grandes marques?
  • Lorsqu’une grande marque lance un nouveau produit, elle travaille sur le projet depuis au minimum un an, souvent beaucoup plus.
  • Elle a cherché la texture la plus adéquate. Développée en interne où confiée à un laboratoire spécialisé.
  • Elle a procédé à de multiples tests débouchant à chaque fois sur un ajustement de la texture. Sur la concentration en pigments pour obtenir une application facile et agréable. Elle optimise un rendu optimal, un confort parfait pour la peau du modèle.
  • Pour ce qui est du choix des couleurs, elle veille à ce que celles-ci s’incorporent dans la gamme déjà existante. Elle suit également les cahiers de tendances d’agences spécialisées auprès desquelles elles paient un abonnement annuel très cher.
  • Elle doit déterminer la forme et la présentation (décoration) du conditionnement, généralement unique. Cela implique la fabrication de moules uniques et exclusifs d’un prix très élevé, de presses à chaud, de dorures de sérigraphies longuement pensées.
  • Elle doit faire connaître ledit produit par une publicité répétitive. Cela représente des investissements considérables. (campagnes tv, radio, parutions dans les magazines, posters sur les lieux de vente …

Un produit de luxe coûte cher au consommateur, mais coûte également très cher à produire. Ceci explique cela…

En échange, il y a la garantie d’une qualité au-dessus de tout soupçon. Au moindre doute le lancement est remis à une date ultérieure. Au moindre problème constaté après le lancement, les produits sont rappelés pour être détruits et remboursés ou remplacés.

Les outils

J’entends par outils essentiellement les pinceaux.

Le choix d’un pinceau est une affaire de main, donc un choix très personnel.

On trouve de très bons pinceaux dans les magasins d’artistes. En poils naturels ou synthétiques ils offrent de nombreuses qualités de montage et de confort à l’utilisation.

La marque Makeup For Ever propose une large gamme de pinceaux que je vous conseille néanmoins de tester avant d’acheter. Contrôler s’ils s’adaptent à votre main.

SLA (Serge Louis Alvarez) s’est donné beaucoup de mal à créer une gamme de pinceaux de très bonne qualité.  J’apprécie certains modèles. Une gamme totalement réalisée en poils synthétiques peut rivaliser avec de nombreux pinceaux en poils naturels… Ils sont agréables à utiliser et garantissent un maximum de confort pour le modèle.

N’achetez pas de trousse standard. Achetez une trousse vide et choisissez soigneusement chaque pinceau qu’elle va abriter. Pensez à avoir vos pinceaux en double pour éviter tout problème. Une trousse de 6 ou 8 modèles de pinceaux de très bonne qualité est largement suffisante. Elle répond à la plupart des besoins.

Là encore l’investissement peut être conséquent (120 voire 200€ et plus… pour 6, 10 pinceaux). Bien entretenus, Vos pinceaux vous accompagneront fidèlement de nombreuses années. N’oubliez pas qu’un pinceau est le prolongement de votre main…